• Alain Mihelic

Aéroport Frunze à Moscou

Dernière mise à jour : mai 19

En 1994, à quelques kilomètres du cœur de la ville, une immense friche attirait des camelots par centaines et des clients par milliers. Aujourd’hui s’élèvent ici des bâtiments résidentiels, et un majuscule centre de commerces (Auchan Ikea Obi) et de divertissement : « Aviapark ».

À cette époque, je me suis rendu sur un de ces nombreux sites sauvages ou se tenaient des marchés mi clandestins, mi non officieux, pas vraiment interdits, non, juste tolérés. Marchés ou se vendaient les articles d’ importation proposés par des particuliers, faisant la navette régulièrement entre Milan, Paris, Pékin, type trabendistes, pour rapporter des mètre-cubes de vêtements, appareils électriques divers, cassettes, etc…


Aeroport Frunze, trabendisme, marchés ouvert, marché sauvage

Les Années 1990, la Démerde

Tout ça passait en douane sans beaucoup de problèmes, avec parfois le besoin d’un peu de lubrification quand les volumes étaient par trop importants.




Ancienne Entrée de l’Aéroport, telle qu'en 1994

Derrière ce marché, commençait un immense terrain nu, ou gisaient quelques avions civils et militaires, désaffectés abandonnés vandalisés décarcassés.



Avions réformés, carcasse, Musée, Khodinka
Avions réformés, appartenant au Musée de l'aviation

Avions Réformés, stockés sur le champ de Khodynka à Moscou

Alexander Utkin/Sputnik

Une piste bétonnée passait tout prêt sur laquelle des clubs de modélistes s'entraînaient qui avec des voitures, qui avec aéronefs. Très loin à l’horizon à 3 kilomètres, la ville de Moscou encerclait la zone, par des rangées de hauts immeubles serrés, déjà prêts à fondre d’ envie sur cette espace libre.

Ce souvenir un peu flou, m’ a donné l’ envie de revenir en cet endroit ou j’ avais trouvé incongru le stockage d’ avions en pleine ville. Vingt-cinq années sont passées. Grosse transformation.

Petite Histoire du Site :

Depuis l'époque de Catherine la Grande, le territoire de Khodynskoïe Pole (« Champ de Khodynka ») au nord-ouest de Moscou, était un emplacement accueillant des événements d’ importance et capable d’ accepter des foules nombreuses.

Le 30 mai 1896, lors des célébrations du couronnement de Nicolas II, un demi-million de personnes sont rassemblées sur le site. L'organisation était déficiente et une terrible bousculade s'en est suivi, entraînant la mort de 1400 personnes. C’ était "marchez-vous les uns sur les autres". Après cet événement, l'expression « provoquer un Khodynka » est devenue synonyme de catastrophe.

Sur ce Champ, au début du 20eme siècle, les premières infrastructures d’ un aérodrome ont été construites grâce à des passionnés d’ aviation : des pilotes amateurs ont mis la main à la poche pour la construction de la piste et des hangars.

Puis ils ont commencé des vols au-dessus de la ville à bord de leurs propres appareils. Le terrain était toujours utilisé pour les défilés militaires et les fêtes civiles, mais des spectacles aériens y étaient déjà organisés.

L’ aéroport de Moscou, Frunze, sera officiellement créé en 1910.

Après la révolution de 1917, le champ de Khodynka est devenu le berceau de l'aviation soviétique. Outre son utilisation pour les besoins de l'armée, pour la préparation et la formation des pilotes, les premiers vols civils en décollent, au début des années 1920. En 1922, le premier vol international de Russie, le Moscou - Kaliningrad – Berlin s’ élançait d’ ici.


Semaine de l’aviation organisée a Moscou

MAMM/MDF/russiainphoto.ru

En 1931, le premier terminal aérien soviétique y est construit.

Graduellement vers 1930, les bureaux d’ engineering des compagnies Sukhoi, Mikoyan, Ilyushin et Yakovlev ainsi que des usines de construction aéronautiques se sont installées au pourtour.

Cependant, après le crash d'un ANT-20 sur la municipalité voisine de Sokol en 1935, les vols civils ont été interrompus.



Avion ANT-25 en vol

Boris Vdovenko/MAMM/MDF/russiainphoto.ru


À partir de ce moment l'aérodrome sera utilisé uniquement pour l'entretien, les tests des aéronefs, les vols militaires, et comme terrain d'essai des bureaux d'études Iliouchine et Sukhoi.

La pression de la ville aidant, dans les années 50, le trafic aérien est transféré, à 60 kilomètres de là, à Bykovo dans le sud de la ville, puis à Vnukovo, à Ostafievo et à Sheremetievo, au nord. Cependant, tous les passagers qui le désiraient, pouvaient utiliser le terminal de Khodynka, appelé « Aerovokzal » (Aérogare), pour l’ enregistrement des personnes ainsi que leurs bagages, avant un transfert vers les aéroports périphériques par autobus. Solution confortable et système bien organisé, pour qui vivait en ville.


aerogare, central, Moscou

Aéroport urbain de la ville de Moscou

Nikolay Akimov, Naum Granovsky/TASS


aviation, exposition, moscou

Exposition aérospatiale à l'Aérodrome central de Moscou

Valery Zufarov/TASS


Sur l'aérodrome, des expositions aéronautiques ont également eu lieu.


Exposition, Exhibition, démonstrations aériennes

Exposition d'Equipements Aéronautiques - Aéroport de Frunze

Yuri Zaritovsky/Sputnik

Avion d'attaque embarqué soviétique, le Yak-38 est le premier avion à décollage et atterrissage vertical produit en série en URSS. Création par le Bureau de conception Yakovlev.

De 1990 à 2001, le territoire de l'aérodrome a été utilisé sporadiquement pour les compétitions de sport automobile, puis officiellement fermé. Le dernier avion a décollé d’ ici le 3 juillet 2003. Puis l’ espace est transféré à la ville et devient un musée-cimetière un peu poubelle de carcasses d’ avions, en attendant la création d’ un vrai musée. Ces avions sont maintenant conservés au musée technique « Vadim Zadorojny », dont les éléments sont donnés en fin d’ article.


Aèroport, Frunze, dèsaffectè
L’Aéroport au sortir des années 90

L' Aéroport vers la fin des années 90

Aujourd’hui s’ élèvent ici des bâtiments résidentiels, un immense centre de commerces (Auchan Ikea Obi) et de divertissement « Aviapark », et une nouvelle station de métro appelée CSKA.


Aéroport, résidences, commerces, loisirs, Khodynskoïe Pole
Le Site de Frunze de nos Jours

Le Site de nos jours avec la balafre de la piste au centre


En 2018, le parc Khodynskoïe Pole a été créé. L’ ancienne piste de décollage est devenue un grand espace destiné aux patineurs et aux promeneurs. Seul l'avion sur l'aire de jeux pour enfants est resté pour rappeler qu'il y avait autrefois en ces lieux un véritable aéroport.

Il reste aussi comme un anachronisme, le nom d’ une station de métro : "Aéroport Frunze", située à côté du stade Dynamo tout proche.

Musée Technique Vadim Zadorojny :

Le Musée propose, outre les nombreux avions, une belle exposition de voitures anciennes (Soviétiques et Européennes, de la première moitié du 20eme siècle), des matériels civils et militaires divers, des motos.


Pour s’y rendre :

Metro le plus proche Tushinskaya, Strogino


Adresse :

Bldg.9, 4eme km sur la Voie Rapide Ilinskoe, Arkhangelskoye, District de Krasnogorsky, Région de Moscou.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout