• Alain Mihelic

Le SEL et le PAIN

Dernière mise à jour : mai 29

Le pain et le sel ont nourri l’Europe entière pendant des millénaires. Leur importance a décru dans nos alimentations, mais la Russie a su conserver la symbolique autour de ce cadeau quotidien, union de la nature et du travail des hommes.

Le sel fut partout et de tout temps, depuis le moyen age et ce jusqu’au début 19eme, une denrée rare au tout au moins rendue rare, étroitement controlée et donc taxée par les pouvoirs esclavagistes ( nous ne sommes pas sortis de cet etat, le sel a été remplacé par une infinité de taxes plus ridicules les unes que les autres imposées par des états dont le crédo est, la aussi « toujours plus »)


Le pain et le sel ont nourri l’Europe entière pendant des millénaires
Le Pain et le Sel aliments de Base

Le pain dans la culture ancienne est considéré comme indispensable mais aussi sacré, pas de pain à la maison signifie qu'il n'y a rien à manger.

Le pain indispensable et sacré
L'Union autour du Pain

On priait à table avant de rompre le pain.

Quand j’étais gamin, ma mère en France, avant de couper le pain, faisait un signe de croix sur le dessous, puis l’entamait. Le sacré par ce geste était palpable, mais aussi le souvenir de la souffrance et du manque.

Au moment de la Révolution française, la population consommait la presque totalité de son revenu sous forme de pain. Et lorsque l’approvisionnement en pain venait à manquer, des émeutes eclataient parmi le peuple affamé. En 1880, la consommation de pain en France était d’environ 220 kg/an ; 120 kg/an en 1950 ; 60 kg/an en 1996 et 43 kg aujourd’hui.


Croutillantes et dorées mes Miches
Belles a Croquer, ne leur manque que les parfums

Aucun repas ne peut se passer de pain. « Le pain est la racine de la vie ».

Le pain et le sel symbolisaient la prosperité et l’aisance et santé. Ici, en Russie, ils ont gardé cette image.

Dans la Russie actuelle, la Symbolique de cette tradition du « pain et du sel » est toujours vivace : lors des réceptions officielles, dans les restaurants destinés aux touristes étrangers, dans les fêtes folkloriques ou pour des évènements importants, les invités sont accueillis par des femmes en costumes nationaux avec un grand pain rond sur une serviette et une salière par-dessus. L'invité doit arracher un morceau de pain, le tremper dans le sel, et le manger. Par ce geste, il montre qu’une amitié a été forgée entre les invités et leurs hôtes.

La Symbilique du Pain et du sel
Une Symbolique qui jouxte au religieux

Lors des mariages traditionnels, les parents des nouveaux mariés accueillent leurs enfants avec du pain et du sel après la cérémonie. Les nouveaux époux doivent rompre un morceau de pain, le tremper dans le sel et le manger. Ils indiquent ainsi, qu'ils sont prêts à partager toutes les difficultés de la vie et s'engagent à toujours prendre soin l'un de l'autre.


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout