• Alain Mihelic

Vendre acheter & produire en URSS, Partie 8 : Les Marchés Couverts

Dernière mise à jour : mai 31

Quelques formes d’échanges marchands et de production en l’URSS, ci-dessous « Les Marchés Couverts Officiels et leurs annexes Non Officielles ».


Les Marchés ou « Renoks » en Russe :

Les Renoks, sont des marchés permanents. Les conditions climatiques font qu’ils sont abrités dans des pavillons couverts, officiels, bien tenus, vendant surtout des produits alimentaires, et des fleurs.


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Danilovski Renok


Le contraste est frappant entre les Renoks tels qu’ils étaient en 1990, et ce qu’ils sont devenus aujourd’hui. Je les aimais pour leur folklore, leur exotisme, leur coté Souk et Bazar, improvisation, populo, gouaille, appel du chaland.


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Renok ancienne mode


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

et pas que ancienne mode))


Je les aime à présent pour la variété et l'exotisme des choix de produits, la possibilité de restauration sur place, leur hygiène et leur organisation.


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Danilovski Renok après reconstruction


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Danilovski Renok en 2019


RENOKS SPECIALISES :


Certains Renoks sont spécialisés et sont dans ce cas le plus souvent situés en dehors des centres villes : qui matériaux de bricolage, qui pièces de rechange pour voitures, qui électronique, qui oiseaux et animaux de ferme ou domestiques tel le « Ptitchi Renok ».


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Savielovski Renok : Électronique et autres appareils


Autrefois, dans les années 90, ces marchés fonctionnaient dans des baraques en tôles, dans de vieux conteneurs de récupération plus ou moins délabrés et dispersés dans des zones dédiées. Puis ils se sont civilisés, en migrant dans des conteneurs 20 pieds proprets, assemblés en villages, tenus par des azerbaidjanais, à présent partiellement remplacés par des russes.

Dernière évolution, après nettoyage et évacuation un peu forcée : mise en place de pavillons en préfabriqué, indéniablement plus dignes d’une capitale.


Le Renok "bricolage" près de chez nous est installé dans ce type de pavillons de belle allure. Il offre la gamme de matériaux et produits qu’un supermarché peut proposer, mais avec 10 échoppes chauffage sanitaire, 3 magasins de peintures, 5 d’outillages divers, 1 spécialisé porte et fenêtres, 4 électriciens, etc... Tous sont plus ou moins en concurrence, plus ou moins en entente sur les prix, pour taper un peu plus cher que le Leroy Merlin du coin, mais pas trop. En tous cas la proximité fait qu’on n’est pas gêné d’y revenir tous les jours pour un boulon oublié.


AUX ABORDS DU RENOK :


À côté des Renoks officiels du centre-ville, existait aussi dans les années 90, un marché admis, non régulé, de vendeurs de tout et de rien, et surtout de gens venant de la campagne avec leur production ou leurs cueillettes.

J’ai ainsi gouté des Gyromitres ainsi que des Mitres d’Évêque (pour les non mycologues : variétés très intéressantes de champignons) au gout très poivré, que je n’avais jamais vu auparavant en naturel. Ce sont des raretés, et le paysan était si heureux d’avoir trouvé un connaisseur-pigeon-acquéreur, qu’il a doublé gratos la portion demandée.


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

En 1992 avenue Leninsky


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Vente de Rue dans les débuts des années 90


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Renoks non officiels dans les années 90


Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Marches couverts, Russie, URSS, tradition

Renok non officiel, Années 80

Photo : https://maxim-nm.livejournal.com

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout