• Alain Mihelic

Églises Orthodoxes : des Bulbes et des Couleurs

Églises orthodoxes : pourquoi leurs coupoles sont-elles en forme de bulbe ?

Pourquoi des coupoles de couleurs différentes ?

Pourquoi un nombre de coupoles a priori mystérieux, déconcertant ?


La Cathédrale Orthodoxe Saint-Boris-et-Saint-Gleb à Daugavpils, en Lettonie.



Pourquoi le Bulbe et quelles Variantes ?


Les coupoles en bulbe sont certainement l’élément le plus distinctif de l'architecture orthodoxe.

Leur forme, qui rappelle à première vue un bulbe d’oignon, symbolise pourtant une flamme de bougie et illustre la prière et l’exaltation vers le ciel.


La tête (« makovitsa ») est érigée sur une embase cylindrique,

le Tambour (« baraban »)


Ce type de dôme a remplacé les coupoles en forme de casque qui prévalaient jusque-là, et sont apparus vers le XIIIe siècle.

Il est très probable que ce style de construction caractéristique a d’abord été utilisé pour des raisons purement pratiques. Peut-être une réponse aux intempéries, liées à des questions d’humidité, ou pour permettre à la neige de glisser plus facilement du toit ?. Mais on ne peut rejeter le souci d’esthétique, pour donner plus de légèreté à la construction.


Luxuriante Kizhi et sa multitude de coupoles "Toutenbois"


Les premiers dômes étaient construits en bois, et selon les historiens, à cette époque, il était plus facile à partir de planches, de fabriquer un bulbe plutôt qu’un casque. Ce n’est que plus tard que les coupoles en métal sont apparues, mais la tradition de la forme en bulbe, s’est perpétuée.


Les églises arborant de tels dômes sont visibles, notamment en Ukraine, en Biélorussie, en Moldavie, dans les Pays Baltes et bien sûr en Russie.


Bardeaux de Tremble pour la couverture



Si ce type de coupole est très répandu dans les pays de l’Est Européen, il en existe aussi d’autres variantes aux formes tout aussi intéressantes. Par exemple, dans le Sud-Est de l’Europe, en Bulgarie, en Serbie ou encore en Grèce, on trouve des dômes ayant la forme d’un hémisphère ou d’une portion sphérique, qui symbolisent la perfection de l’être divin et la plénitude de la grâce divine qui règne dans cette Église.


Les Coupoles en Hémisphère de la Cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Sofia, en Bulgarie.



On retrouve également en orthodoxie, des coupoles en forme de casque, en référence aux paroles de l’apôtre Paul : « Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit » (c’est-à-dire la parole de Dieu), et ce, en référence à cette lutte qui se déroule en permanence dans l’esprit humain, contre le mal.


Les coupoles en forme de casque de la cathédrale de la Nativité de Saint Jean Baptiste. Datée du XIIe siècle à Pskov, en Russie.



Certaines églises orthodoxes, surtout en Géorgie et en Arménie ont, elles, un dôme conique. Cette forme symbolise la Mère de Dieu ou la Lumière céleste.


Monastère Etchmiadzine en Arménie



La Coupole Conique du Monastère de Saint Nino à Bombe, en Géorgie.



Des Goupoles et des Couleurs


Les églises orthodoxes donc, sont couronnées selon les régions, de coupoles en forme de bulbes d’oignon, d’un hémisphère, d’un casque ou d’un cône.

Le nombre, la forme et la couleur de ces dômes ont chacun une signification bien particulière.


Si la plupart des églises sont parées de dômes dorés, elles sont nombreuses à arborer d’autres couleurs, variant du bleu, au vert, a l’argenté ou encore au noir et même au multicolore. Chacune de ces couleurs indique et précise une attribution spécifique de l’église.


La couleur des coupoles, n'est pas seulement une décoration ou une expression de l'intention artistique de l'architecte. Chaque couleur contient une signification sous-jacente et évoque le Saint auquel le lieu est dédié.



Couleur Or :


Cette couleur est la plus fréquemment utilisée, elle symbolise l'éternité et la gloire céleste. Traditionnellement, les principales églises dédiées au Christ et les grandes fêtes religieuses - Noël, Réunion, Annonciation, sont dotées des dômes dorés tels ceux de la Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou et des Cathédrales du Kremlin : Assomption, Annonciation, Arkhangelsk.


Cathédrale de la Résurrection du Christ

Oignons écrasés par le poids du ciel lourd



Coupoles Vertes :


Les coupoles vertes symbolisent l’Esprit Saint. On trouve cette couleur sur les dômes des églises orthodoxes dédiées à la Sainte Trinité, mais également sur des églises construites en l'honneur de certains Saints Orthodoxes.


L'église orthodoxe Saint-Sava à Belgrade, en Serbie.



Coupoles bleues avec des étoiles dorées :


Les églises aux coupoles bleues, parsemées d’étoiles dorées, sont dédiées à la Vierge Marie. Le bleu symbolise la pureté de la Mère de Dieu et les étoiles font référence à l'étoile de Bethléem.


La cathédrale de la Nativité de la Mère de Dieu à Souzdal, en Russie.



Couleur Bleue :


Mais le dôme bleu peut être sans étoiles, comme par exemple la cathédrale de la Trinité à Saint-Pétersbourg. Cet édifice a été construit en 1838 pour le régiment Izmailovsky de la garde impériale, dont les officiers portaient des uniformes bleus.


Comme ne le démontre pas cette photo après reconstruction



Ou plutôt celle-ci enneigée



Couleur Argent :


Les dômes argentés sont associés dans l’orthodoxie à la pureté et à la sainteté.


Cette nuance était utilisée dans les églises dédiées aux saints, par exemple l'église Saint-Nicolas de Lipna près de Veliky Novgorod et la cathédrale Sainte-Sophie de Vologda (érigée en 1570 sur ordre d'Ivan le Terrible).


Les Coupoles argentées



Le Noir :


Les coupoles noires sont rares en orthodoxie et coiffent en général les églises des monastères, tels les cathédrales du monastère Martha-Mariinsky à Moscou et du monastère de la Transfiguration à Mourom.


Cathédrale du Monastère Martha-Mariinsky, Moscou



Église Vvedenskaya du Monastère Vvedensky à Ivanovo.



Le Multicolore :


Les dômes multicolores dans la tradition orthodoxe rappellent aux croyants la beauté de la Jérusalem céleste.

Ces variantes se retrouvent dans l'église du Sauveur sur le sang versé à Saint-Pétersbourg et dans la cathédrale Saint-Basile à Moscou.


La Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, Saint-Pétersbourg.


Cathédrale St Basile, une féerie Nocturne


Cet ensemble de formes et de couleurs est un émerveillement par la beauté des ornementations par leur variété et leur exotisme.



Voici ci-après, quelques vues pour illustrer le propos :


Ste Sophie, Vologda



Église de la Nativité de Jean-Baptiste



Nativité Bienheureuse Vierge Marie, Souzdal



Cathédrale du Christ-Sauveur, Moscou



Cathédrale St Basile, Moscou



Bien sûr il y a toujours des esprits retords pour faire exception :


La Bicolore !



Le Nombre de Coupoles :


Nous avons vu que les églises orthodoxes sont couronnées de coupoles de diverses formes et de couleurs variées et chargées de sens. Si la couleur et la forme des dômes ont une signification particulière, il en est de même pour leur nombre.


Ce nombre de Coupoles a parfois un lien avec un Saint ou un évènement auquel est dédié l’église, mais ce nombre n’a pas de rapport avec la situation géographique de l’édifice : quel que soit le pays, on trouve des églises a une, trois ou cinq coupoles. On passe directement à neuf, puis à treize et pour finir à vingt-cinq et meme trente-trois !


Les 2 coupoles sont très rares, en revanche, à quatre, six, huit ou dix sont inexistantes, probablement pour des raisons symboliques.



Une coupole unique :


Une coupole symbolise l'unicité de Dieu.


Église de l'Intercession-de-la-Vierge sur la Nerl, à Bogolioubovo, en Russie.



Deux coupoles :


Les deux coupoles sont rares. Elles figurent la nature à la fois divine et humaine du Christ.


Église de la Protection de la Mère de Dieu, à Biarritz, en France.



Trois coupoles :


Les Trois coupoles symbolisent la Sainte Trinité (le Père, le Fils et l'Esprit saint).


La Cathédrale de la Nativité de Saint Jean le Baptiste du XIIe siècle à Pskov, en Russie.



Cinq coupoles :


Les Cinq coupoles symbolisent Jésus-Christ (représenté par un grand dôme au milieu de quatre plus petits) entouré de quatre évangélistes : Jean, Marc, Luc et Matthieu.


Monastère des Gornenski à Ein Kerem, au sud-ouest de Jérusalem



Un Feu d’Artifice ! Oh la Belle Verte !



Sept coupoles :


Sept coupoles rappellent les sept sacrements (baptême, confirmation, eucharistie, pénitence, onction des malades, ordination sacerdotale, mariage), les sept conciles œcuméniques ou encore les sept vertus (foi, espérance, charité, prudence, tempérance, force et justice).


La célèbre cathédrale de la Dormition de la laure des Grottes de Kiev, en Ukraine.



Neuf coupoles :


Neuf coupoles symbolisent les neuf rangs angéliques : les séraphins, les chérubins, les trônes, les dominations, les vertus, les puissances, les principautés, les archanges et les anges.


La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, à Saint-Pétersbourg, en Russie.



Treize coupoles :


Treize coupoles symbolisent le Christ (représenté par un grand dôme au milieu de douze plus petits) et les douze apôtres (Pierre, André, Jacques de Zébédée, Jean, Philippe, Barthélemy, Thomas, Matthieu, Jacques le Mineur, Juda Thaddée, Simon le Zélote et Matthias.


Cette symbolique est reprise ici à la cathédrale Saint-André de Patra, en Grèce.



Vingt et une coupoles :




Vingt-cinq coupoles


Vingt-cinq coupoles renvoient aux vingt-cinq trônes célestes décrits dans l’Apocalypse. L'une des rares églises à avoir autant de dômes est l'église de la protection de la Mère de Dieu, située dans la région de Saint-Pétersbourg, en Russie.


Elle avait des Coupoles partout partout

Pour paraphraser Pierre Perret



Trente-trois coupoles


Trente-trois coupoles symbolisent le nombre d'années que le Christ a vécu sur terre. Des églises avec autant de dômes ont été construites très rarement. La plus célèbre d'entre elles est l'église de la Transfiguration du Sauveur. Elle est située sur le territoire du monastère Sauveur-Transfiguration d'Ust-Medveditsky, à Serafimovich, en Russie.


Église de la Transfiguration du Sauveur



Site de référence :


https://fr.aleteia.org/slideshow/cinq-neuf-ou-douze-bulbes-la-symbolique-des-coupoles-des-eglises-orthodoxes/2/

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout