• Alain Mihelic

La Nécropole de Dargavs

L’Ossétie du Nord, a toujours été un lieu de passage et de rencontres de populations et d’échanges entre les régions au-delà du Caucase, et les terres ouvertes de l’actuelle Sud Russie.

Les Alains y ont laissé des traces singulières de leur présence, traces que nous avons dans ce blog soulignées à 2 reprises, dans les articles suivants :


https://www.culture-russe.com/post/egycal-les-tours-ingouches

https://www.culture-russe.com/post/les-m%C3%A9galithes-du-caucase


Dans cette rubrique, nous décrirons un autre site remarquable édifié par ces bâtisseurs originaux, dont les Ossètes d’aujourd’hui sont les descendants.


L'histoire de la Nécropole de Dargavs remonte à l'époque de la domination tataro-mongole, et même plus tôt, car les restes d’un ancien cimetière alanien, daté du premier millénaire de notre ère furent exhumés ici.


Dargavs, une ville pittoresque perdue dans les montagnes, fut depuis ces temps le refuge d'une riche et célèbre colonie des Alains.


C’est aussi le lieu de leur dernière demeure, que nous allons découvrir dans ces quelques pages, simple invite à vous rendre sur place. Les ancêtres des Ossètes modernes n'ont ménagé ni effort ni temps pour ériger cette nécropole, et pour lui donner un aspect étonnamment monumental.


La nécropole est un monument historique et culturel, qui frappe l'imagination par son architecture et son contenu. Les dernières sépultures remontent à la fin du XVIIIe siècle.

Le village de haute montagne Dargavs, près duquel se dresse le cimetière, est une petite bourgade de cent cinquante personnes, et sa population continue de décliner. L'une des raisons qui ont forcé les habitants à quitter leurs maisons fut l'avalanche de 2002, lorsque le village s'est en fait retrouvé de longues semaines sans communication avec le monde extérieur.


Dargavs est devenue la "ville des morts" dans la liste des sites touristiques d'Ossétie. Les touristes ont afflué vers la nécropole situee aux abords du village semi-abandonné, attirés par son paysage et son architecture surréalistes.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

La Nécropole dominant la plaine


Que signifie le mot "Dargavs" ? Traduit de l'ossète, c'est soit "protecteur de la gorge" soit "long pré". Les deux, dans une certaine mesure, conviennent à cet endroit étonnant.

De nombreux mythes et épopées planent autour de Dargavs, ce qui attire encore plus les amoureux d'histoire et les fervents de mysticisme pur.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Dargavs par un temps splendide à pousser les morts hors de leurs tombes


Les résidents locaux, sous aucun prétexte, ne se rendent sur le territoire de la nécropole la nuit. Ils y viennent uniquement pendant la journée pour tondre l'herbe, nettoyer et mettre les choses en ordre, et ils ne lorgnent jamais non plus par les minuscules entrées des tombes, afin de ne pas déranger la paix des défunts. Par respect et superstition.


Par contre, les voyageurs arrivant à Dargavs sont singulièrement plus audacieux, c'est pourquoi les autorités régionales réfléchissent aux moyens de protéger ce monument historique de la prédation des vandales.


La nécropole n’a pas été entièrement explorée, et les vestiges et les artefacts cachés à l'intérieur des tombes peuvent en dire surement beaucoup plus sur l'histoire du peuple ossète, son mode de vie et sa culture.



La Nécropole :


La nécropole de Dargavs a été délibérément construite sur des terres non fertiles, à flanc de montagne.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Dargavs par brume et grise et angoissante


Initialement, les cryptes ont été créées uniquement comme lieu d'inhumation, cependant, au 18ème siècle, le district de Dargavs a été touché par une épidémie de peste et la nécropole fut utilisée comme lieu de quarantaine. Les familles malades s'isolaient volontairement dans les tombes avec des réserves d'eau et de nourriture. Très peu ont survécu.



Architecture :


Le site de Dargavs, compte 97 tombes de différentes tailles, disposées semble-t-il sans calcul ni plan, sur la pente. Les constructions sont de dimensions variables, assurément en fonction de la taille ou de la puissance du clan qui l’a construite. Par la complexité de la décoration de la structure, on peut juger de la richesse de la famille qui s’est créé son dernier abri.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Par les allées fleuries promenons-nous dans l’effroi


Les Bâtisses sont élevées en pierre taillées grossièrement et jointoyées. Les toits sont caractéristiques, faits de lames schisteuses disposées en rangs d’écailles en saillie, séparés par un espace de 15 à 20 cm. Cette configuration n'est pas accidentelle - pendant les pluies ou a la fonte des neiges, l'humidité s'écoule, comme l'eau sur le dos d'un canard.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Un ciel lourd de menace …. Se mettre à l’abri dans une tombe ?


Le mortier avec lequel les cryptes ont été érigées est constitué d’un mélange de crème fraiche sûre, avec des œufs et du lait, et l'ajout obligatoire de chaux. Sans ce dernier composant, on obtiendrait alors, une belle recette de gâteau !


La composition de ce mortier à l’ancienne, toute bizarre et folklorique qu’elle paraisse, a permis d'obtenir une résistance extraordinaire des structures, encore debout presque intactes au travers des siècles.



L’intérieur des Cryptes :


Autrefois, l’entrée unique des cryptes était fermée par un bouchon de bois. Le passage est petit, il serait difficile pour un adulte d’y pénétrer, cependant, à travers ces ouvertures, on peut facilement observer l'intérieur.

(Euhh comment les corps étaient-ils déposés ?)


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Ils nous mènent en Bateau !


À l'intérieur, on peut voir d'étranges cercueils en forme de bateaux, ce qui est de prime abord étonnant, car il n'y a pas de lac ni fleuve navigable ici. Une rame a meme été découverte par les archéologues. . On peut supposer que ce ne sont pas des bateaux mais des symboles, d’une relation sacrée des montagnards avec les embarcations. Il n'y a guère comme hypothèse la référence au porteur d'âmes Charon et au mythique fleuve Styx, la rivière de l’oubli permettant d’accoster au royaume des morts. L'un des bateaux est de très petite taille, conçu pour un bébé.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

La Porte Étroite (Gide)


Étant donné que la zone est fréquemment venteuse et que le climat y est sec et ensoleillé pendant la majeure partie de l'année, la plupart des corps de la nécropole de Dargavs sont bien conservés. Les dépouilles sont naturellement momifiées et les objets qui les accompagnent sont étonnamment préservés.


Dargavs renferme ainsi une collection unique d'ustensiles et de vêtements d'anciens Ossètes.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Le Service d’étage n’est pas encore passé


Toutes les tombes sont équipées de couches en bois, sur lesquelles reposent encore aujourd'hui les restes de centaines de personnes. Lorsque les étagères latérales étaient remplies de corps, elles étaient abaissées, libérant de l'espace pour les prochaines inhumations. Chaque structure est un caveau familial où des générations entières de Dargaviens sont enterrées.

À l'intérieur de chaque bâtiment peut se trouver jusqu'à une centaine de morts, c’est au total, environ 10 000 personnes qui reposent ici.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

D’un Château l’Autre (Céline)


Les Offrandes aux Défunts et Rites funéraires :

Dans les différentes cryptes, les archéologues ont trouvé des tissus orientaux relativement bien conservés, des tabatières en faïence, des plateaux anciens, d’innombrables de pièces de monnaie.


Selon la tradition, lors des funérailles, les proches jetaient une pièce, si elle heurtait une pierre, c'était le signe que l'âme du défunt avait trouvé la paix.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Mort a Crédit (Céline) ??


Pourquoi tout cela et qu’est-ce que tout cela signifie, les Ossètes eux-mêmes ne s'en souviennent plus, et les scientifiques n'ont commencé à étudier les Dargavs qu'en 1961. Dans leurs recherches ils ont trouvé des trésors, il semble que les maraudeurs, avaient toujours peur à cette époque de grimper dans ces cryptes.


Les chercheurs ont trouvé des bijoux, des vêtements, des armes et des éléments de vaisselle. Il était de coutume que des objets précieux, en particulier de provenance lointaine, accompagnent le défunt. Ces objets venaient principalement de Géorgie, de Russie, du Daghestan et des pays de l'Extrême Orient.


Ces cadeaux funéraires, aujourd’hui, deviennent souvent la propriété des meilleurs musées du monde.


La Tour de Garde :


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

La Tour de Garde des Alikov


La tour de garde des Alikov s'élève au-dessus du cimetière ossète. Pour le moment, le bâtiment de 16 mètres de haut est dans un état assez délabré et il est déconseillé d'y monter. La structure à ce jour surprend cependant par la qualité du travail. L'entrée du bâtiment est située à 2 mètres du sol, ce qui rendait très difficile l’incursion d’un ennemi dans la citadelle.


Extérieurement, la tour qui garde la nécropole des Dargavs est toujours impressionnante et belle, s'intégrant parfaitement dans le paysage environnant, comme un doigt menaçant les importuns.


Mais pourquoi une tour de garde en cet endroit ?


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Vue depuis la Tour de Garde


Pauvres rois pharaons, pauvre Napoléon, Pauvres grands disparus gisant au Panthéon, Pauvres cendres de conséquence, Vous envierez un peu l'éternel estivant, Qui passe sa mort en vacances.

Georges Brassens/Supplique pour être enterré à la plage de Sète


Conclusion :


Un lieu magnifique, très insolite, envoutant, mythique. De l’extérieur presque gai et pimpant. Sur leur fond de tapis d'herbe verte, les tourelles lumineuses sont jolies et même un peu théâtrales dans leur dispersion un peu hasardeuse, et ciel bleu pur en arrière-plan.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Les petites bouches ouvertes des Têtes Figées dans un cri


Peut-être qu'en fin d’ l'automne, dans une atmosphère brumeuse, tout serait différent.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

L'histoire ancienne dans ces pierres, dort et soupire en silence. C'est la paix retrouvée.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Que souligne l'incroyable beauté de la nature environnante.



Comment se rendre à la "Cité des morts" en Ossétie du Nord


· Contactez les services d'une agence de voyage et commandez un circuit en bus vers des lieux importants du Caucase du Nord. De telles visites montrent souvent Dargvas et ses curiosités.


· Partez seul dans votre propre voiture ou en voiture de location. Pour vous rendre sur place, vous devrez conduire le long de la serpentine de la montagne à travers les gorges de Kurtatinsky ou Kobansky.


· Utilisez les bus réguliers Vladikavkaz - Dzhimara , qui font quotidiennement un arrêt intermédiaire au village de Dargvasa. Départ de la gare de Vladikavkaz . Il y a aussi des minibus depuis Piatigorsk.


Itinéraire de la gare "Vladikavkaz" à la "Cité des morts" à Dargavs (à travers les gorges de Koban) -



Google Maps

Nécropole de Dargav (Cité des Dargavs morts)

District de Prigorodny, République d'Ossétie du Nord-Alania, Russie


Comment se rendre à Dargav :


Se rendre à la nécropole médiévale est très facile. Sur le chemin de Vladikavkaz, vous passerez un peu plus d'une heure - il y a de nombreux endroits incroyablement beaux pour prendre des photos en cours de route. La route est en terre, il vaut mieux y aller en vehicule tout terrain.


Horaires d'ouverture : tous les jours, de 10h00 à 18h00. Le billet d'entrée coûte 100 roubles. Vous pouvez combiner cette visite des anciennes cryptes, avec une promenade dans les gorges de Karmadon et une visite aux cascades de Midagrabin.


caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere


Autres monuments architecturaux et historiques à proximité de Dargavs :

· anciennes tours (Alikovs, Mamsurovs, Degoevs, Sasievs, Djibilovs, Baimatovs),


· Complexe de Taroev,


· Le château de Sakhmanov


· d'autres objets d'affiliation inconnue.



caveau, necropole, ossetie, russie, momie, crypte, crypte solaire, Dargavs, Alains, cimetiere

Chut ! Écoute la Chute qui Charrie et tords son flot chargé comme chenille sur branche


Article inspiré de :

https://www.drive2.ru/b/487395913480798517/

https://www.tourister.ru/world/europe/russia/city/dargavs/placeofinterest/26148/responses/9137

32 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout