• Alain Mihelic

Oblomov et sa « Toska »

Dernière mise à jour : mai 8

L’ emblématique Oblomov, héro apathique du roman éponyme de Gontcharov, par son indolence, suinte, de tous ses pores, le sentiment profond de l’ absurdité de la vie.

Placidité, indifférence désenchantée, impassibilité de facade, comme une protection pour ne pas se laisser toucher par un désespoir encore plus grand. Perte de foi dans l’avenir, vide abyssal, poids de la condition humaine.

Toska, spleen, Mélancolie, dépression, paresse indolence
Zon pas encore inventé le Saule "rieur"

La «Tosca » russe qu’ on pourrait traduire par :


- Le Spleen si ce terme implique un manque indéfinissable, un vide, et une souffrance.

- Le Cafard, qui semble plus etre une déprime passagère

- La Mélancolie quant a elle, porte une teinte moins désespérée, plus vague, état presque agréable de léthargie, plus proche de la nostalgie. Moment précieux de reconstruction, avant un nouvel élan. Notons qu’ une angoisse vive peut aussi être un moment de ressourcement : on attend un nouvel avenir, et on s’ y prépare intérieurement, on fera tout pour y parvenir.


Toska, spleen, Mélancolie, dépression, Neurasthénie, paresse, indolence
Horizon Perdu

- Proche de la mélancolie, le romantique aspire à un monde où tout n'est pas si misérable, où les relations sociales sont simples et sans détours, où les rêves peuvent se réaliser, sans qu’il y ait besoin de lutter. Cette mélancolie du romantique est plus légere que sombre, et le romantique ne fera rien pour assouvir son désir, il restera prostré dans une délectation un peu perverse.


- Pour la Dépression Neurasthénie Psychose, place au traitement psychanalytique et psychiatrique.


Toska, Mélancolie, dépression, Saudade, Procrastination, paresse indolence
Le Divan Refuge

- La Saudade semble la plus proche de la Tosca, une espéce de latence douce mais profonde, une souffrance due a un manque non défini, et cette non définition crée le malaise et le mal-etre. Une humeur triste persistante, pleine de désirs inexprimés, une insatisfaction latente.

Cette Tosca, cet état de langueur, conduit à la Procrastination.

Définition du Larousse : Tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain.


Procrastination, Toska, Mélancolie, dépression, Saudade, , paresse indolence
L'Utopiste veule en pleine Non-action

Oblomov est un immense procrastinateur, incapable physiquement de décider quoi que ce soit pour les siens et pour lui-même, jusqu’à l’amour inespéré, qu’il néglige par ennui. C’ est un utopiste veule et d’une indifférence lascive. Je crois qu’il souffre vraiment.

On peut penser qu’il représente toutes les carences de la Russie : paresse, indolence, inertie, rêves chimériques. Il ne boit pas, peut être preuve de son idéalisme. Trop simple, en fait il est le symbole du changement et de l’inadaptation de certains individus a ce changement. Il a toujours vécu protégé, et le jour ou l’ organisation reglee de sa vie se disloque, il est dans l'incapacite de l' accepter et il s’ enfonce.

De la meme manière aujourd’hui, nous assistons a la lente Procrastina-Toskaisation et Oblomovisation de nos sociétés, par rognage des ailes des sachants voler, par les atteintes a la liberté de planer, et a celle d’ entreprendre. Les énergies se trouvent minees et le désespoir Oblomovien s’installe.

Procrastination, Toska, Mélancolie, dépression, Saudade, paresse indolence, schizophrénie
Marre de Vivre le Cul entre 2 Chaises

Aujourd’hui, pour les Oblomovs atteints de dépression, limite schizophrène, il y a traitement à base d’ antidépresseurs, de neuroleptiques, et autre thérapie comportementale.


Procrastination, Toska, Mélancolie, dépression, Saudade, paresse indolence, Romantisme
Le monde, il vient comme il pleut

Les Créateurs construisent le monde et il vient comme il peut, le Romantique aspire à un monde beau.

En fait ce sont peut-être ces déprimés qui réagissent sainement au contact de ce monde la, en se refermant pour s’en protéger, et c’est nous les agissants, qu’il faudrait soigner.


Tiens d’ailleurs ils y viennent, ces 2 la sur la photo, sont stomatologues !

Ils soignent le mal a la racine.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout