• Alain Mihelic

VENDRE ACHETER PRODUIRE en URSS Partie 3 TORGSIN et la Famine de 1930-32

Mis à jour : avr. 18

Torgsin - l'Association pan-syndicale pour le commerce avec les étrangers en URSS, organisme créé en 1930.


A l'arrivée au pouvoir des bolcheviques, les réserves d'or du pays dépassaient les 1 000 tonnes. Le gouvernement provisoire a fait de son mieux en évacuant environ 500 tonnes de métal précieux à l'étranger.

Compte tenu des difficultés pour obtenir des prêts occidentaux, le nouveau gouvernement a été contraint de payer les importations de biens essentiels à partir des réserves d'or de la banque centrale. En 1928, ces réserves étaient pratiquement épuisées.

En 1928, il est décidé de vendre une partie des collections muséales du pays, petite bouée sans lendemains.

En 1930, les autorités ont commencé à confisquer l'or de la partie aisée de la population avec très peu de résultat sauf une grande panique.


torgsin, magasins en devises, devises, valeurs precieuses, or et argent
Le Reseau de Magasins Torgsin a compté jusqu'a 7500 etablissements

Pour compenser ce manque a « gratter », en janvier 1931, le gouvernement a ouvert Torgsin - l'Association pan-syndicale pour le commerce avec les étrangers en URSS.


Dans les magasins Torgsin, les clients étrangers, puis les riches citoyens soviétiques, pouvaient échanger leur monnaies occidentales, mais aussi leur or, argent (métal), pierres précieuses et antiquités contre de la nourriture et d'autres biens de consommation.

La tâche principale de ce projet n'était pas du tout le commerce avec les étrangers (comme officiellement déclaré), la tâche principale était de pomper les restes de bijoux et biens précieux, des «dépossédés».

Un vaste réseau de magasins a vu le jour dans toutes les grandes villes du pays.

En outre, Torgsin a pris le contrôle du commerce avec les navires étrangers faisant escale dans les ports soviétiques. Le shipchandler de Torgsin, était l'un des premiers à monter à bord des navires qui arrivaient, pour fixer les conditions d’approvisionnement.


métaux précieux, or, argent, magasin d'alimentation
Torgsin, la pompe a Métaux précieux

Depuis 1929, faute de nourriture, un système de rationnement a été introduit. La famine qui a éclaté en 1931-1932, a contribué au succès de Torgsin. L'introduction des cartes de rationnement et la création du système Torgsin ont pratiquement été concomitantes. À cette époque, on a proposé aux citoyens de se séparer de leurs dernières valeurs, afin de se nourrir.

Dans les magasins ordinaires, la vente de produits alimentaires et manufacturés était strictement rationnée. Mais dans le nouveau réseau Torgsin, tout était commercialisé sans aucune restriction. Le principal du chiffre d'affaires de Torgsin n'était pas les vêtements et les friandises, mais la farine et les céréales bon marché.





produits alimentaires, vetements, livres, bijoux, or, argent, devises
Un magasin Torgsin, en Fevrier 1936

Depuis l'étranger, les parents des citoyens soviétiques, pouvaient transférer de l'argent à leurs proches, lesquels pouvaient recevoir en échange de leurs fonds, des "obligations Torgsin".

En 1932, 22 tonnes d'or ont été récupérées par Torgsin, un an plus tard 45 tonnes. En un peu plus de quatre ans, Torgsin a engrangé de l'or pour un montant colossal de 127,3 millions de roubles, soit 98,7 tonnes d'or pur, et plus de 2500 tonnes d'argent, fournissant pendant cette période un tiers des exportations d'or soviétiques.


famine, coupon alimentation, talon alimentaire,
Coupon d'Achat Torsin, équivalent devise étrangère


En fin 1935, la population n'avait plus rien qui puisse être apporté et échangé chez Torgsin. De plus la situation dans le pays, en ce qui concerne la nourriture et les autres biens, s'améliorait progressivement : le système de rationnement a même été supprimé. La nécessité de maintenir un tel réseau de magasins peu rentables s'est estompée. La chaîne Torgsin a donc été rapidement éliminée.

En Janvier 1936, Torgsin a cessé d'exister, ayant donné un total de 222 tonnes d'or pur à l'État.


chaine Torgsin, magasin en devises, valeurs, pierres precieuses, diamants
La Foule de Badeaux autour du Torgsin- Eden

Conclusion :

Profitant de ou provoquant la famine, l'État a siphonné les dernières richesses et valeurs de la population. En revanche, ce sont les produits achetés à Torgsin qui ont permis à beaucoup de survivre aux années difficiles.

Il faut aussi mentionner que grâce à l'or « extrait » par Torgsin, l'URSS a procédé partiellement à l'industrialisation du pays et l'Etat a réussi à survivre pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais tout peut-il être justifié par cela ? La Faim justifie-t-elle le résultat.



produits frais, produits importes, viande , qualite, choix, disponibilite
Un Torgsin a la Belle Epoque de 1930, parfaitement achalandée



Posts récents

Voir tout