• Alain Mihelic

Vladimir Vissotski, la légende

Dernière mise à jour : avr. 22



Chanson Populaire, Russe, Engagee, humour, critique, anti systeme
L'Empêcheur de Soviétiser en Rond

La légende de la variété populaire Russe Vladimir Vissotski. Trop court regard sur sa vie, son œuvre et ce qu’il représente toujours en Russie.


Vladimir Vissotski, la légende

La légende de la variété populaire, décédé en 1980, une dizaine d’années avant mon arrivée en Russie, mais dont la notoriété, l’aura, et l’émotion suscitées par ses textes, étaient encore extrêmement vives. Les références aux mots, aux expressions singulières du poète étaient encore dans toutes les conversations.

Vladimir Vissotski, sa vie

Il pouvait du-haut de 2 accords de guitare, exprimer le ridicule et le tragique de la vie de ses concitoyens, avec rage au cœur, passant du désespoir au rire, d’une voix rauque, comme brisée.

Entre 1965 et 1972, malgré les interdictions, de nombreuses copies illégales de ses chansons circulaient, y compris au sein des élites soviétiques, partagées entre rejet et fascination pour ses œuvres parodiques.

Les autorités annulaient régulièrement ses concerts, prétextant d’hypothétiques maladies du chanteur, celui-ci venait annoncer au public sur scène, en défi ouvert, les vraies raisons des annulations. Le pouvoir a condamné le chanteur pour avoir semé et propagé les graines du mal dans l’esprit des gens, par ses chansons impertinentes, par l'alcoolisme, le vice et l'immoralité affichés.

Timbre commemoratif, chanteur russe, guitare, chanson a theme
Poste Hume, la Patrie reconnaissante


Vladimir Vissotski, sa popularité

Sa popularité devient telle que les autorités finissent par l’accepter ou du moins le supporter, il est une gloire mondiale entre 1972 et 1979. Il devient le lien entre l’ouest et l’est. Acteur de théâtre, et de films, à noter son rôle de Gleb Jiglov dans le film culte : « Il ne faut jamais changer le lieu d'un rendez-vous » (1979) (en russe : Место встречи изменить нельзя) est un téléfilm soviétique en cinq épisodes, réalisé par Stanislav Govoroukhine.

Une vie a 200 a l’heure, dissolue, en permanence en marge, un gros travail constant d'acteur et de chanteur, le manque de sommeil, l'alcool et le tabac ainsi que les interdictions et la non-reconnaissance officielle, auront raison de lui a 42 ans.

Il exerce encore une influence considérable sur de nombreux musiciens et acteurs populaires.

Il y a du Brassens dans le style et dans l’ironie, et dans la richesse poétique des textes, mais avec en plus, une rage de lutter contre le carcan et prenant le vrai risque physique de se battre contre le système. Des textes ironiques et âpres, lâchés d'une voix rauque, cassée, impression de force et de lutte perpétuelle.


Marina Vlady, Vissotski, Paris, Celebres et Amoureux
Vissotski et Marina, du Paradis et de l'Enfer


Vladimir Vissotski, extraits

https://www.youtube.com/watch?v=kUvf7fNv4AQ

Chanson « Le Vol Arrété », avec sous titres en Russe et traduction en Français dans les commentaires.

https://www.youtube.com/watch?v=KIxloPaTZZ4

Vissotsky chante en français : « La Fin du Bal », avec texte dans les commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=qz2u4HvVkEM

Vissotsky chante en français : « Plus Rien ne Va », avec texte dans les commentaires

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout