top of page
  • Photo du rédacteurAlain Mihelic

Anciennes Unités de Mesure : Masses, Volumes, Surfaces

Dernière mise à jour : 26 mars

Nous avons survolé lors de l’épisode précédent les généralités sur le système métrique et le cheminement lent qui a conduit à sa mise en place. Puis, nous avons revu les anciennes mesures russes de longueur, avec leurs variantes locales.

Aujourd’hui, je vous propose un bref regard sur les Masses, Volumes, Surfaces ….. et plus si affinités.

La difficulté de cette classification réside dans l'espace de temps considéré, la conservation des traditions et l'établissement de nouvelles unités pour répondre aux besoins des échanges. Ainsi une unité nouvelle apparait, censée remplacer une autre, mais les habitudes font que les 2 unités restent pour longtemps en usage parallèle.



Mesures de Masse


balance et poids

C’est pas pour dire mais Ça balance terrible !



unites de mesure de poids

D‘épois et démesures



La Hryvnia

L'unité de poids la plus ancienne en Russie pendant les XIe-XVe siècles, mentionnée dans les chroniques anciennes, est la Hryvnia.


la Hryvnia mesure ancienne

Hryvnia de Kiev, XIe siècle


Elle servait à peser le métal, en particulier l'argent et l'or. Le poids normal de la Hryvnia était de 409,512 g. Elle sera remplacée par la Livre.


L'origine du terme "Hryvnia" reste floue. La Hryvnia etait identique à l'unité de poids arabe rotl. Cette assimilation est due au dynamisme des échanges avec l'Orient.



Le Zolotnik, la Potchkae et le Pirog


Du "Livre du Commerce" du 14ème siècle (considéré comme le premier livre commercial russe sur la science et la métrologie des produits de base), il s'ensuit que les plus petites unités de mesure en Russie étaient :

  • le Zolotnik, environ 4,27 g,

  • la Potchka 1/25 du Zolotnik ou 0,17 g et

  • le Pirog (part) égale à 1/4 de Potchka soit 0,44 mg.


En Russe l’Or se dit Zoloto

.

Le nom "Zolotnik" vient probablement de la pièce d'or Zolotnik, qui était en circulation dans la Rus de Kiev, le concept "Zolotnik" était également utilisé pour désigner la pureté de l'or.



Le Poud


le poud ancienne mesure

Unité de Mesure pour Haltérophiles


Le Poud, en tant qu'ancienne unité de mesure du poids, a été mentionné pour la première fois au XIIe siècle dans une charte orale du prince de Novgorod.


1 Poud équivalait à 40 Livres et a 3840 Zolotnikov

Depuis 1899, 1 Poud équivaut à 16,38 kg.


Le Poud en tant qu'unité de masse a été aboli en URSS en 1924.



Le Berkovets


Pour peser la cire et le miel dans la Russie antique, on utilisait l'ancienne unité russe de mesure de poids : le Berkovets. Le nom de la mesure vient de l'ancien nom russe de la ville suédoise de Björkö.


Il s'agit d'une mesure de poids de 10 Pouds, qui correspondait à un baril standard de cire, et qu'une personne seule pouvait rouler sur un bateau marchand (soit 163,8 kg).


tonneaux pour le transport

Rouler à Tonneaux Ouverts



berkovets

Berkovets



La Livre


La Livre était historiquement utilisée dans les pays européens.

Dans le système de mesures russe :

  • 1 Poud équivalait à 40 Livres et 3840 Zolotnikov

  • 1 Livre équivalait à 96 Zolotnikov soit 0.41 kilogrammes

Parallèlement à la livre commerciale, et pour simplifier les choses, depuis le XVIIIe siècle, une livre de pharmacie, ou livre de Nuremberg, fut utilisée. Elle valait 0,875 livre russe.



Equivalence entre Masses :


À la fin du XVIIe siècle, un système de mesure du poids russe s'était développé sous la forme suivante :

  • 1 Last = 72 Pouds

  • 1 Berkovets = 10 Pouds = 400 hryvnias (ou grandes hryvnias, devenues ensuite livres) soit 800 petites hryvnias = 163,8 kg.

  • Le Poud valait 16,380 kg. Le Poud valait aussi 40 grandes Hryvnias ou 40 Livres = 80 petites Hryvnias = 1280 lots

Mais aussi

  • 1 Poud = 40 Livres = 16 Besmens = 16,38 kg

  • 1 Besmen = 1/16 Poud = 1,22 kg

  • La Hryvnia ou Grivna

1 grande Hryvnia = 2 petites Hryvnias = 32 Lots = 96 Zolotnikov = 9216 Parts = 409,5 g (mesures des XI au XVe siècle).

  • 1 Livre = 0,4095124 kg (exactement, et ce, à partir de 1899).

  • 1 Lot = 3 Zolotnikov = 12.797g

  • 1 Zolotnik = 4,265754 g = 96 parts

  • 1 Part = 0,044 g


Le Tchetvert (le Quart) se retrouve ici aussi, c’était un multiple du Poud (valeur variant de 3 à 10, en fonction de la marchandise et du lieu ! Heureusement aboli en 1696.

Simple non ?


Un petit résumé de ce chapitre :


Soit :



correspondances anciennes mesures en grammes

En grammes et Kilos


Dans cet ordre, dans le Tableau ci-dessus :

Le Berkovets, le Poud, le Demi-Poud, la Livre Commerciale, la Livre Pharmaceutique, le Lot, le Zolotnik, la Part.



Parlons un peu de la Balance, pour faire bonne Mesure :


Une Balance Romaine (Besmen) était une balance avec un levier inégal et un point de référence mobile. Les marques sur le Bras de la Balance indiquent d'abord des fractions de livre (quartiers, huitièmes), puis des livres entières, jusqu'à 10, puis 2 livres jusqu'à 20 ; enfin de cinq livres à 40. Sur les grandes Balances de ce type, la lecture se faisait en dizaines de livres. Un telle Balance se retrouvait dans chaque famille paysanne et ce dans toute l’Europe.


balance romaine

Yolkin P.V. « Nature morte avec Balance »


Balance romaine

Ça me pèse quand tu t’accroches ainsi



Mesures de Surface


Nous en étions restes dans les mesures de longueur, a : une Verste = 1066,8 mètre. Nous allons décliner sur ce modèle.


La Dessiatine (десятина) ou Déciatine qui correspond à 10920 m², soit 1,092 ha

La Verste carrée = 104,167 dîmes soit 250 000 brasses

Une Dîme = 2400 brasses et fait 10888,56 m²

Le Tchet (четь) ou Tchetvert (четверть) (le Quart) est une mesure des terres arables, équivalente à 0,5 Déciatine, ou 1 200 Sajènes carrées, soit 0,546 hectare, toujours pour une verste égale à 1066,8 mètres.


Connu depuis la fin du XVe siècle, le Tchet a été utilisé officiellement jusqu'en 1766.

Il équivalait donc à 2 400 Sajènes carrées.




Mesures de Capacité

Mesures pour les solides en vrac, les Céréales

cereales, du ble

De Beaux Grains Gros et Gras dans le Garnets


Le Verre

La plus petite mesure en Rus' était le Verre. Son volume était égal à 0,273 litre, soit plus que le verre soviétique dans lequel les grands-mères aimaient à vendre des graines dans la rue, pendant les années 1990.


Le Demi-Garnets

Si vous versez six verres, vous obtenez un Demi-Garnets ou un Shtof, mais un Shtof s’applique aussi aux liquides. Donc multiplions 0,273 par 6 et nous obtenons 1,638 litres.

En pratique, au marché, on ne vous pesait pas 2 kg de seigle, mais on vous en versait un Demi-Garnets.


Le Garnets

On double les chiffres pour obtenir 3,276 litres, soit 12 Verres


Boîte à Grain

Boîte à Grain, en Ecorce de Bouleau

Chez mes Grands-parents paternels, une telle boite était remisée dans une petite pièce de rangement attenant à leur chambre. J’avais 3-4 ans, je pouvais m’y cacher. A la saison elle était pleine de haricots !


Le Quadruple

Et le Tchetverik (quadruple), est égal à 8 Garnets ou 26 litres (pour être précis - 26,2387 litres).

Demi Tchetverik est égal à 4 Garnets \ 48 Verres ≈ 13 litres.

Tchetverka (Quart) est égal à 2 Garnets \ 24 Verres ≈ 6,5 litres.


L’Osmina (huit fois)

Vous avez probablement déjà deviné qu'une Demi Osmina fait deux Tchetveriks, soit environ 52,5 litres, et qu’une Osmina fait Quatre Tchetveriks, soit environ 105 litres, soit 384 Verres.

Si nous parlons de seigle, cela représente environ 73,5 kg.


Le Tchet

Il était égal à deux Osmina, soit environ 210 litres.


Le Polovnik (la Louche) et le Kad

Une Louche, ce n'est pas cet ustensile avec lequel nous versons de la soupe. Non, une Louche équivaut à 2 Tchets, soit 420 litres.

Le Kad correspond à deux Louches soit 840 litres.

Cependant, à l'époque de la Rus de Kiev, des écrits faisaient mention d’un Kad d’une valeur de 229 kg de seigle ou 325 litres.

Baquet (petit Kad)

Baquet (petit Kad)


Sur le territoire de la Rus', on pouvait aussi parfois entendre parler d'une mesure de volume telle qu'un tsybik. On appelait tsybiks, des boîtes carrées d'un volume de 40 à 80 livres (88 à 176 kg). Les marchands les utilisaient pour transporter du thé de Chine.

Tuesa et Buraki

Et autres Tuesa et Buraki en écorce de Bouleau


Mesures pour les liquides ; "Mesures à vin"

Et maintenant voici les mesures populaires les plus intéressantes.


Une loi sur le vin (la loi Evin ?) émise en 1781 exigeait que des «mesures» spéciales et spécifiques, soient disponibles dans chaque débit de boissons. Parmi les anciens récipients utilisés pour boire et stocker des liquides, le principe du rapport des volumes était de 1:2:4:8:16.

Différents types de Récipients : Futs, Baquets, Seaux et Cruches

Différents types de Récipients : Futs, Baquets, Seaux et Cruches


Krynki antiques

Krynki antiques. C’est à Boire qu’il nous faut !


Le Baril

Un Baril équivalait à 40 Seaux soit presque 492 Litres (491,976 litres), pour un Seau égal à 12,3 litres (de nos jours, les seaux font généralement 10 litres).


Dans la vie quotidienne des paysans, les récipients de 5 à 120 litres étaient principalement utilisés.

Baril

Beau Baril, berce bien ma Bibine, divine Boisson


Le matériau pour la fabrication du fût était choisi en fonction de sa destination : * du chêne - pour la bière et les huiles végétales * de l’épicéa - pour l'eau * du tilleul - pour le lait et le miel

L’Outre

Une Outre ou Rumbi était fabriquée à partir de peaux de vache. Son volume pouvait atteindre 300 litres. Les Outres en peau de chèvre ou de mouton pouvaient quant à elles contenir 60 à 100 litres.

Outre ces Outres on avait aussi :



La Kortchaga

La korchaga est un grand récipient en terre cuite, occasionnellement en fonte au XIXe siècle, dévolu à une grande variété d'usages. C’est une sorte de cruche à col large avec souvent deux anses verticales.


Les korchags étaient utilisés pour chauffer l'eau (on y jetait des brandons pour chauffer le liquide), brasser de la bière (braga), du kvas, stocker divers produits alimentaires et boissons, céréales, lait. (Voir Article concernant le Kvas : https://www.culture-russe.com/post/kvas-russie )


Au XIIe siècle la Korchaga servait non seulement de récipient pour stocker des produits, mais servait également d’unité de mesure, en particulier pour le vin. Ainsi, une kortchaga ordinaire de vin valait deux seaux.


À cette époque, le volume du seau variait encore en fonction des différentes régions et son volume allait de 12 à 15 litres, mettant la kortchaga a une capacité comprise entre 25 et 30 litres


Le mot "korchaga" est d'origine extrêmement ancienne. On le retrouve dans les chroniques russes datées de 997. La signification du mot ancien slave "kr'chag" - surement emprunté à la langue turque "kurchuk" qui signifie « outre, récipient ».

Korchaga a oreilles

Korchaga a Zoneilles


Korchaga

Korchaga Sourd


Le Seau

Le volume du Seau généralement admis était d'environ 12 litres (12,3 pour être exact). Cela correspond à 10 Shtofs ou 1/40 de baril.


Seau en bois

Seau périlleux en bois.


Le seau n'était pas toujours un récipient en métal. Souvent, les seaux étaient en cuir ou en bois, munis d'une poignée pour le transport. Le volume du seau ne dépassait généralement pas 12 litres : c'était précisément ce poids que l'on pensait être le plus adapté «à la femme», sur qui était dévolu le transport quotidien de l’eau.


porteuse d’Eau

Belle porteuse d’Eau, laisse-moi toucher ton Beau Seau


Les Bouteilles

La bouteille, selon le décret de Pierre Ier du 16 septembre 1744, était de 3/40 de seau - soit environ 920 ml. Il s'avère qu’encore aujourd’hui, le lait est mis en bouteille dans des bouteilles de la norme de 1744.


Cependant il existait deux types de bouteilles spécifiques pour le Vin et la Vodka.


La Bouteille a vin était fixée à 0,76 litres, soit 1/16 de seau, ou 0,35 Garnets, ou 3 Verres.

Les Bouteilles de bière et de vodka étaient de 0,6 litre, 1/20 de seau.

Bouteilles en verre du 18ème siècle

Bouteilles en verre du 18ème siècle.


Le Tchetvert (le Quart)

Jusqu'à nos jours, dans les villages, les grand-mères appellent souvent Tchetvert (un quart) un pot de trois litres. Par exemple, « va, grand-père, au marché, achète un Quart de lait ». On l'appelle « Quart » car il contient un quart de seau, soit environ 3 litres. C'est aussi égal à 1 Granets, 2,5 Shtof, 4 Bouteilles de vin ou 5 Bouteilles de vodka.


Pas mal la logique !

Le récipient lui-même était réalisé en verre en une bouteille à col étroit.


Le Boire, au Quotidien

  • Comme nous avons vu ci-dessus, les Granets étaient égaux à 0,25 Seaux ou 12 Verres.

  • Un Shtof contenait 1,2 litre soit 3 livres d'eau, ou 2 Bouteilles de vodka, 1/10eme de Seau, ou 10 Verres ; Le demi-Shtof faisait exactement une Bouteille de Bière ou de Vodka.

Bouteilles du 18eme Siècle : le Shtof 1,2 lt, Demi-Shtof 0,6lt, le quart a 0,3 lt

Bouteilles du 18eme Siècle : le Shtof 1,2 lt, Demi-Shtof 0,6lt, le quart a 0,3 lt


  • La Kosouchka (le Quart de Shtof) était égal à 0,3 litre (rappelez-vous, ces petites bouteilles en verre de Coca-Cola ? Eh bien c'étaient des Kosouchka).

C’est en fait 1/40 de seau ou ¼ de Shtof ou une demi Bouteille de vodka ou 5 Shkalikov ;

  • Le Verre est a 0,273 litre

  • Le volume de la Charka (Tasse) est de 123 ml, soit 1/100 d'un seau ;

  • Le Shkalik quant à lui mesurait 61,5 ml soit 1/200 eme de Seau

Charka décorée

Charka décorée pour boissons et hommes forts



Les Shkalik, le Shtof ou le demi-Shtof, étaient les récipients le plus souvent utilisés dans les débits de boissons pour servir les boissons alcoolisées et la bière.


Shkalik, le Shtof ou le demi-Shtof

Chacun avait son petit nom et leurs volumes en déclinaison du Shtof


Godets (Shkalik) marqués du sceau officiel

Godets (Shkalik) dument marqués du sceau officiel

En Résumé :

 Seau – 12 litres.

 Tchetvert – 3,5 litres.

 Shtof – 1,3 litres.

 Demi-Shtof – 0,7 litre.

 Kosuchka, Kosikha, Sorokovik – 0,3 litre.

 Tchetushka, Tchekushka, Piatidesiatka – 0,25 litre.

 Verre – 120 millilitres.

 Shkalik – 60 millilitres.


Bien d’autres mesures furent en usage tels : Stopkia, Endova, Kovcha, avant une standardisation voulue par Ivan le Terrible. Les nouveaux récipients devaient porter une estampille officielle en forme d’aigle.


Endova du XVIIIe siècle

Endova, XVIIIe siècle.


Pour résumer et nous embrouiller totalement entre les différentes unités :


1 cu. Sajène = 27 cu. Archine = 343 cu. pieds = 9,7127 m 3 1 cu. Archine = 4096 cu. Vershkam = 21 952 cu. Pouces = 359,7278 dm 3 1 cu. Vershok = 5,3594 cu. Pouces = 87,8244 cm 3 1 cu. Pi = 1728 cu. pouces = 2,3168 dm 3 1 cu. Pouce = 1000 cu. Lignes = 16,3871 cm 3 1 cu. Ligne = 1/1000 cu. Pouces = 16,3871 mm 3

1 Seau = 10 Shtof (damas)

1 Sac pour le seigle = 151,52 kg et pour l’avoine = 100,33 kg 1 Polakov = 419,84 l (= 7 livres de seigle = 114,66 kg). 1 Tchetvert (un Quart, pour les produits en vrac) = 2 demi-quartiers = 8 Quadruplés = 64 Granets. (= 209,912 l (dm 3) en 1902). (= 209,66 l en 1835). 8 Granets \26,2387 litres. (= 26,239 dm 3 en 1902)). (= 64 livres d'eau = 26,208 litres en 1835 g). 1 Granets = 1/4 seau = 1/8 quad = 12 verres = 3,2798 litres.

1 Shtof \ 6 verres \1,64 litre.

1 verre = 0,273 litre.

Tchetvert pour les produits en vrac

Tchetvert pour les produits en vrac


Tentative de Résumé pour ce Chapitre :



MASSES UNITES EQUIVALENTS EN SYSTEME INTERNATIONAL


BERKOVETS 163,8 KG

PUD 16,38 KG

FUNT 0,409 KG

LOT 12,797 G

ZOLOTNIK 4,265 G

DOLIA (part) 44,43 MG


SURFACES


VERSTE CARREE 1,14 KM2

DECIATINE 10925 M2

QUART (TCHETVERT) 5460 M2

OSMINA 350 M2

PETIT QUART 87,5 M2

SAJENE CARRE 4,55 M2

ARCHINE CARRE 0,505 M2

VERCHOK CARRE 19,76 CM2

FOUT CARRE 9,3 DM2

POUCE CARRE 6,45 CM2

LIGNE CARREE 6,45 MM2


VOLUMES

SAJENE CUBIQUE 9,71 M3

ARCHINE CUBIQUE 359 LT

VERCHOK CUBIQUE 0,878 LT

PIED CUBIQUE 28,318 LT

POUCE CUBIQUE 16,4 CM3

LIGNE CUBIQUE 1,64 ML

FUT (BARIL) 494,96 LT

VEDRO (SEAU) 12,3 LT

QUART 3,075 LT

CHTOF 1,23 LT

TCHARKA 0,12 LT

SHKALIK 0,06 LT

BOUTEILLE A VIN 0,769 LT

BOUTEILLE DE VODKA 0,62 LT




Autres Mesures :


Le zolotnik (en russe : золотник) est une unité de mesure utilisée pour exprimer le taux de pureté des métaux précieux. Le terme dérive de zoloto, l'or.

Le zolotnik équivaut à un quart de carat, soit 1/96 d’or pur. L'or pur est a 24 carats ou 1 000 millièmes, par exemple, est donc à 96 zolotnik. Un zolotnik égale 10,4175 millièmes.

Le taux d'argent le plus utilisé, est 84 zolotniki, soit 875 millièmes.




Et la Monnaie ?


Quelqu'un a acheté trois quarts d'arshin de tissu et les a payés 3 altyns. Combien vaudront 100 archines de ce tissu ?

Solution : puisque 3/4 arshins coûtent 3 altyns, alors 1 arshin - 4 altyns. Par conséquent, 100 arshins coûtent 400 altyns, soit 1200 kopecks ou 12 roubles.

La Monnaie est un immense chantier, que nous aborderons dans un chapitre futur.



Le monde a gardé quelques reliques anciennes, tel le Mile Marin 1852 mètres, avec son mile par heure associe (le nœud), le Carat de 200mg, le Barrel pour 159 litres de pétrole



Pour les nombreux candidats au tourisme et à l'expatriation vers la Russie, ou pour simplement compléter votre initiation au monde Russe et à sa langue, je vous conseille le site suivant :


Pour bénéficier de 10% de remise, Utilisez le Code promo : culture-russe10



References de l'Article :





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page