• Alain Mihelic

Le Russe ou l'Optimisme, un Conte Philosophique ?

Dernière mise à jour : mai 29


Taxi Jiguli, en Maraude
La Presque Increvable Jiguli

Non ça n'est pas un conte philosophique de Voltaire que vous auriez oublié de lire... mais simplement un rapport à la vie et à la mort qui invite à se poser quelques questions...

Vous êtes dans un taxi improvisé, au beau milieu d’un nulle part russe. Le taco est branlant tanguant couinant grinçant claquant des cardans et des portières. Pour accompagner ou couvrir ce chahut, une musique claironnante vous agresse. La vitesse est bien trop élevée pour ces routes défoncées pleines de surprises, et il n’y a pas de ceinture de sécurité. Vous en faites la remarque, et vous priez de modérer. Pour vous rassurer, le chauffeur vous fait le décompte de ses accidents précédents, de ses voitures parties à la casse et de ses séjours à l’hôpital.

Non, ce n’est pas une plaisanterie et d’en rajouter avec les accidents arrivés à ses proches. " Ah !" raconte-t-il en lâchant le volant, tant son envie de convaincre est forte, et ce au moment de prendre une chicane à l’entrée d’un village, "il m’en est arrivé de dures, vous savez !".



Vue hivernale splendide, entre Moscova et Kremlin
Entre Moscova et Kremlin

Ce gars-là est un irresponsable ? Non non, c’est un optimiste irrationnel. Souvent le Russe est persuadé que si le pire doit se produire, il se produira quoiqu’on fasse.

Si vous lui demandez à nouveau de modérer la vitesse, il se remémorera en guise de réponse, la petite nièce de son cousin qui vient d’apprendre qu’elle va mourir d’un cancer, si jeune. Vous le plaignez beaucoup et le suppliez de rouler plus doucement, mais il ne sait pas faire, c’est un optimiste.

Voilà, vous vivez et touchez au paradoxe de cette qualité dont ils sont dotés, celle de faire abstraction des tragédies, en les rendant absurdes. Vous en sortez traumatisé ? Écoutez donc quelques bonnes anecdotes, de celles qui transcendent le quotidien !

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout