• Alain Mihelic

Maslenitsa - un Mardi-Gras Grandiose !

Mis à jour : avr. 19

La Tradition veut que, pour marquer l’ arrivée du printemps, et exprimer l’ impatience des corps à retrouver les beaux jours, des effigies de l’ hiver, sous l’aspect de sorcières en paille et tissu, soient brûlées dans tous les villages. C’ est là la grande caractéristique du Mardi-Gras Russe… mais ce n’est pas la seule… suivez-moi pour en savoir plus.


maslenitsa, epouvantail, sorciere, symbole
Maslenitsa, la Flamme Purificatrice et Redemptrice

La Maslenitsa fait partie de ces traditions ancestrales, accaparées, appropriées, confisquées, édulcorées, par la religion chrétienne. On pourrait penser qu’elles ont été oubliées tombées en désuétude, d’ autant plus qu’un bon coup de rabot soviétique a pour un temps calmé les ardeurs des zélotes traditionalistes.

Mais, malgré la pseudo civilisation, la religion, puis les contraintes officielles, l’ atavisme est resté suffisamment puissant, pour, a peine levés les derniers interdits, rassembler encore aujourd’hui les populations autour de quelques événements cruciaux, tels les solstices, les équinoxes, les fêtes des récoltes etc.


Les anciens célébraient 8 grandes fêtes, toute associées à la Nature, au rythme de la vie et aux cycles astronomiques de l’année solaire.

4 de ces événements, masculins, étaient liés au soleil, aux jours des équinoxes de printemps et automne, et aux solstices d’ hiver et d’ été.

4 événements, féminins, situés entre les 4 solaires en une alternance.


Avant l’ adoption du christianisme en Russie, Maslenitsa était fêtée exclusivement pendant les jours encadrant l’équinoxe de printemps : du 18 au 24 Mars. Aujourd’hui, elle est célébrée 8 semaines avant Pâques, donc à géométrie variable : les dates de Maslenitsa ne sont pas fixes et s’ alignent sur celles du Carême et de Pâques.


- En 2020, Maslenitsa eut lieu du 24 février au 1 mars - En 2021, la semaine de Maslenitsa s'est déroulé du 8 au 14 mars


poupee, figure, pantin, epouvantail, fantoche
On joue aux allumettes et on danse et on rit

Des réminiscences de croyances en des divinités païennes et des coutumes anciennes, resurgissent parfois au coin d’ une date de calendrier, ou se retrouvent dans des dictons ou au détour d’ une phrase.

Par exemple par temps d’orage, on dit ici que « Ilia traverse le ciel sur son char et frappe le sol de son marteau », en une évidente proximité avec le dieu scandinave Thor.

Les orthodoxes entrent en Carême, après une semaine de Mardi gras, un Mardi Gras à rallonge, car ici, la « Maslenitsa » dure du lundi au dimanche, et chaque jour à son thème festif propre. Pour les fêtards c’est là un avantage évident, par rapport aux traditions catholiques. Petit ennui ou Bémol à la clef : les hommes sont tenus de passer tout le vendredi de la Maslenitsa avec leur belle-mère.

L'équivalent de Maslenitsa, est aussi célébré en France et en Europe de l’Ouest. Les festivités sont moins impressionnantes qu’ en Russie et chaque pays y associe ses propres traditions. L’ amour des crêpes et leur symbolique, est cependant le trait qui les relie tous.

Fete des crepes, mardi gras, chandeleur
L’ Amour des Crêpes : jusqu'à l' Idolâtrie

Papier Crépon ? ou Chignon Crêpé ? ou Tignasse Crépue ? ou Crépe-uscule ?

Voile de Crêpe ? ou Semelle de crêpe ?


Pendant les fêtes de la semaine du Mardi Gras, on ne mange en théorie pas de viande. Il est permis de manger du poisson et des produits laitiers. Les crêpes devraient être le plat principal sur la table dans chaque maison.

Vous devez par contre manger souvent et beaucoup ces jours-là. Par conséquent, il est d'usage de ne pas lésiner sur les friandises, et de rendre visite aux amis et à la parentèle, et beaucoup recevoir chez soi.


Pour célébrer ces journées, les choix sont multiples. On peut :


Filer en grand ville : Rien qu’à Moscou, plus de 500 événements sont prévus chaque année pour célébrer la fête folklorique slave. La majeure partie de ces festivités, se déroule dans les parcs de la ville, ainsi que dans les rues piétonnes du centre.


Carnaval, déguisement, masques, défilés
Maslenitsa à teinte de Carnaval

traditions paiennes, paganisme, chamanisme
Le Centre Moscou envahi par les Crêpivores


Ou rester au village : dans toutes les bourgades de Russie (ou presque), la tradition est respectée, avec le plein de distractions au programme.

Jostovo, sorcieres, bruler, incendier, solstice
Les 3 Sorcières brulées vives, sous les Cris de la Foule

Maslenitsa au village voisin


ronde, pantin, sacrifice, chuchelo
Rassemblement du Village autour de la Figure du Sacrifice

Ou même rester chez soi : en petit comité, dans ce cas on réunit les voisins les amis, et on partage avec eux le plaisir de cette fin d’hiver qui ne veut pas mourir, en l’ aidant symboliquement à disparaître, en y mettant le feu.

chuchelo, sorciere, poupee, pantin, epouvantail, mannequin, figure empaillee,
Admirez l'Élégance de la Sorcière dans le Jardin

Maslenitsa chez des amis : Chuchelo, le symbole à sacrifier



Les Festivités :


C’ était historiquement la seule période de l'année où on pouvait manger jusqu’à plus faim, ou baguenauder et même se battre était encouragé. Tout divertissement tumultueux et agressif, avait à priori une signification sacrée. Les conditions sont plus apaisées aujourd’hui, même si l’instinct pointe souvent son nez.


Une grande variété d’ activités est proposée, pour petits et grands, allant, de Manèges divers, de tir à la corde, de concours de luge, en passant par une course de ski de fond, du patinage sur la patinoire du village, du grimpé de mât de cocagne avec prix-friandise au sommet.


D’ autres types de distractions sont aussi offerts, pour les plus aguerris ou les plus impétueux : boxe, bousculades, pugilats divers.


Boxe, pugilat, affrontements, Mardi-gras
Echanges d'Arguments

Affrontements Gantés



jeux virils, bagarre, lutte, coups, fete des crepes
Désarçonnant

Bataille de Sacs



Ou comme ci-dessous un jeu de brutes : 2 équipes, se précipitent l’ une contre l’ autre, avec pour but : bousculer et faire tomber jusqu’à ce qu’il n’ en reste qu’ un seul debout. Les moins de 100 kilos, s'abstenir.

Maslenitsa, jeux virils
Forme de Rugby .... sans Ballon

La Ruée vers l'Autre


En apothéose, ci-dessous, la Construction d’ un Fortin en neige et glace et prise d’ Assaut de ce Fortin, défendu à coup de boules de neige.

C'est Picaresque a voir !


Prise du fortin, jeux de societe, jeux virils
Exutoire ? Déversoir à Pulsions ? Fête Populaire Virile. À côté, la prise de la Bastille, c'est pâlichon


Enfin, pour les plus jeunes, les anciens et les plus calmes : des Danses, des rondes, des chants et …


Maslenitsa, Mardi-gras, ronde, jeux, danse, ripailles, distractions, rejouissances, jeux populaires
Andrej Ryabushkin, La ronde (1902)

...... De la Musique ! :


concertina, le Melodion (typique du Québec et Cajun),Garmon, Garmouchka, Kromka-Garmon, Bayan, accordéon
L'cordéonneux est de toutes les fêtes populaires Russes

Accordeon, Gusli, gousli, fifres, domra, chants, danses
L'Accordéon accompagne "Chuchela" vers sa dernière Flambée

Et tout au long de ces journées, dégustations permanentes de Crêpes (les Blinis),

qui seront accompagnées suivant le goût de chacun, avec de la Smetana (la crème fraîche aigre), de diverses confitures, de miel, de lait concentré (depuis l'époque soviétique), de caviar rouge (ikra), ou fourrées de choux ou de Viande, ou même de poisson, de champignons, de fromage.

crepes, blinis, caviar, miel, confitures, gelees, jam, smetana
Craint rien, cric crac croque ta crêpe sans crisper

bninis, crepes, croissants, chandeleur, pains fourrés, chocolat
Une croute pour un creux avant le crapahut jusqu'aux créneaux

La forme ronde des Crêpes, a toujours été considérée comme sacrée et liée au soleil, le cercle de la vie. Soleil que nous retrouvons dans de nombreuses décorations ainsi que par allégorie dans la traditionnelle ronde (khorovod, хоровод).

soleil, crepes, solstice, printemps, fete
Le Soleil se cache encore dans les Arbres

Equinoxe de printemps, equinoxe, fete paienne
La Ronde des Filles à Marier


Maslinitsa clos la période du Sviatki :


En une tentative de réconcilier les événements et les dates du début d’année :

La période de Noel (Période du Sviatki) commence le 6 janvier et se poursuit le 19 par le Baptême du Christ, symbolisé par l’épiphanie : la Théophanie (voir l' Article : Épiphanie et Théophanie). Ensuite arrive la Période de Maslenitsa.


La Maslenitsa est elle-même divisée en trois semaines de célébrations : Vseyadnaya nedelya (всеядная неделя) sans restrictions alimentaires, Ryabaya nedelya (рябая неделя) avec quelques jours de jeûne, puis la Maslenitsa proprement dite, où théoriquement seuls les produits laitiers sont autorisés.


Maslenitsa est suivie d'un jeûne partiel de 48 jours jusqu’à Pâques.


Et c’est bien pour cela que pendant la dernière semaine de Maslenitsa, la « semaine grasse », les excès de table sont permis.


crepe, sucre, miel, flambees, crepes flambees, grand marnier
Crêpes en Pile attendant leur Grand-Marnier et la Flambée

Crédit photo: Flickr – Aleksandr Golanov


Eglise, fete paienne, maslenitsa, equinoxe
Fête Païenne au pied de l’Église

Crédit photo: Flickr – Lesya Kim


Zoom sur cette semaine de fête :


Shrovetide : le sens de chaque jour

La semaine de Maslenitsa, commence le lundi et se terminera en apothéose le dimanche. Pendant cette période, il est de coutume de respecter le thème du jour, suivant en cela les traditions ancestrales

chuchela, epouvantail, poupee, effigie, mannequin, simulacre, effigie
Chuchela est accompagnée vers l'Entrée du Village

  1. Le Lundi (Vstretcha, Встреча), le jour d'accueil est appelé « Rencontre ». Ce jour-là, on commence à cuire les premières crêpes. Il est d'usage de donner les toutes premières crêpes aux pauvres et aux nécessiteux. On s’affaire aussi à préparer l’épouvantail (Chuchelo, Чучело), symbole de l’hiver, en paille et bois, de l’habiller de haillons et de le déposer dans la rue principale du village, ou il sera exposé au public jusqu'au dimanche.

  2. Le Mardi (Zaigrysh, Заигрыш), « jour des jeux », dédié à la jeunesse. Les premières festivités sont organisées : on fait de la luge, du patin, du toboggan, et tourne-manège.

  3. Le Mercredi (Lakomka, Лакомка), « le Gourmet ». Ce jour-là, des amis, des parents, ou des voisins, sont invités à la maison. À tous des crêpes sont servies, ainsi que des gâteaux au miel et des tartes. On organise également des courses de chevaux et des combats de boxe.

  4. Le Jeudi a été populairement surnommé "Jour des Festivités" : Razgul (Разгул), et commence avec lui la Grande Maslenitsa Shirokaya Maslenitsa (Широкая Масленица), accompagnée de batailles de boules de neige, de jeux de luge, de danses et de chants.

  5. Vendredi Teshiny vechera (Тещины вечера), est surnommé «soirée de la belle-mère», car a ce moment là, les gendres invitent leur belle-mère chez eux et leur offrent de délicieuses crêpes aux amanites.

  6. Samedi Zolovkiny posidelki (Золовкины посиделки), "Rassemblements de cousins". les jeunes épouses invitent leurs belles-sœurs pour papoter, leur donner à savourer des crêpes et leur offrir des cadeaux.

  7. Le dimanche Provody, Proshenyi den (Проводы, Прощеныйдень), est l'apothéose de Maslenitsa. Ce jour est appelé le "Dimanche du pardon".


Crepes, galettes, blinis, saumon, oeufs, esturgeon,
Crêpes à toutes les Sauces

Ce Dimanche, ont dit au revoir à l'hiver, et son effigie l’ épouvantail (Chuchela, Чучело), est emblématiquement brûlée. Il est aussi d'usage de demander pardon et de pardonner aux amis et à la famille pour les griefs qui ont pu s’accumuler au cours de l’année.

ronde, populaire, traditions
La Ronde, lien Social, liesse populaire, traditions ancestrales

Alors allons-y et disons adieu à l'hiver et aux douleurs, aux problèmes non résolus et à la rancune de l'année écoulée et célébrons le printemps et la nouvelle vie !


Après les réjouissances vient le temps de la contrition et de la pénitence. Maslenitsa est suivie d'un jeûne de 48 jours jusqu’ à Pâques : le Grand Carême Orthodoxe, est appelé « Post ».

Carême, Post :


Ici, pendant le Carême, pas de viande, limitations en aliments venant d’animaux : lait, œuf beurre, crèmes, mayonnaise, et bien sûr pas d’alcools.

Durant le Post, tous les samedis et dimanches, du poisson et un peu de vin, sont permis.

La semaine la plus difficile : la dernière avant Pâques le vendredi de cette semaine la, jeune complet.


Mais ici pas de carnaval, pas de fête de l’ ours. Étrange au pays dont il est le symbole !


ours, gourmand, crepes, galettes
La Fête de l’Ours Gourmand


Pour mémoire :


Mardi-Gras :

La date de Mardi gras en France, est mobile par rapport au calendrier grégorien (calendrier usuel qui suit le mouvement du soleil et les saisons).

Elle est associée à la date de Pâques, - soit le premier dimanche qui suit la pleine lune après l'équinoxe de printemps (le 21 mars) - soit donc une date toujours comprise entre le 22 mars et le 25 avril. Le Mardi gras est le dernier jour avant le début de la période de carême, soit 41 jours + 6 dimanches, donc 47 jours avant Pâques, entre le 3 février et le 9 mars.


Cette semaine festive, clôturée par Mardi Gras, précède les 40 jours maigres de carême !


Les dates récentes de cette fête sont les mardis suivants :

· Année 2019 : mardi 5 mars ;

· Année 2020 : mardi 25 février ;

· Année 2021 : mardi 16 février.


En France, dans mon enfance, pour Mardi Gras, dernier des sept jours gras et jour du carnaval, maman faisait sauter la première crêpe avec la main droite, tout en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche. Ensuite, la pièce était enroulée dans la crêpe et elle-même dans un papier, avant d'être portée dans la chambre où elle la déposait précieusement dans l'armoire, et ce, jusqu'à l'année suivante.


Coutume à respecter afin de connaître la prospérité.

effigie, mannequin, simulacre
Pour Fêter la fin de l'Hiver Masculin, on brule effigie Féminine !


La Chandeleur :


La Chandeleur se tient en France le 2 février, soit 40 jours après Noël (fête des Chandelles) lors de la présentation de Jésus au temple. On la commémore aussi avec des crêpes. Comme beaucoup de fêtes religieuses, il s'agit d'une fête païenne plus ancienne récupérée par le pape Gélase 1er au Ve siècle, et qui instaura le principe d’une procession avec des chandelles, suivies d’une distribution de crêpes aux pèlerins.


La chandeleur marque le moment où les jours commencent à s'allonger plus rapidement. On fêtait alors le retour à la lumière en marchant aux flambeaux, puis en disposant des chandelles dans sa maison, et enfin... en mangeant des crêpes ! C’est aussi le jour où on range la Crèche de Noel !


bruler, poupee, epouvantail, representation
Jeanne j'entends ton Cri d'Horreur

Posts récents

Voir tout