• Alain Mihelic

Le Toast ou comment Trinquer comme un vrai Russe

Dernière mise à jour : mai 27

Proposer un toast avant chaque nouvelle tournée de vodka, est une vieille tradition en Russie. Venez découvrir les secrets de cet art de la table Russe.


Russie, toast, vodka, tradition
La Vodka pour faire passer le reste

Le Toast en Russie

Le toast est un moment extrêmement important. Le repas, donc toute la convivialité, tourne autour de lui.

Proposer un toast avant chaque nouvelle tournée de boisson forte, est une tradition encore profondément ancrée dans les us.

Venez découvrir les secrets de cet art de la table Russe.

Le Toast joue de nombreux rôles officiels et officieux. Il sert à honorer un invité, une mémoire, il sert à démontrer les capacités d’éloquence, la verve et l’esprit de l’orateur, il sert à communier en société en invitant chacun à participer (à un effort commun : celui de vider la bouteille par exemple), il sert aussi d’argument pour boire.


Russie, toast, vodka, tradition, éloquence, discours
un toast avant chaque nouvelle tournée de boisson forte


Généralités sur le porté de toast (ou comme dirait le mousquetaire, « le Portoast ») :

Le toast est souvent appuyé sur un hommage à… par exemple l’hôte ou l’un des invités de la soirée etc., mais s’il n’y a pas de vraie raison pour lever le verre, on en trouve une quitte à fouiller dans les livres d’histoire sur la date de bataille de Borodino avec Napoléon ou celle du premier spoutnik dans l’espace.

Les boissons qui accompagnent le toast seront alcoolisées, le vin est acceptable, mais mieux vaut l’irremplaçable vodka. En fin de repas, depuis 10 ans apparaissent des galvaudages fleurant l’exotisme, virant vers les Cognacs, Calvados, Grappas. Le « Visky » n’est pas très couru.

Les verres seront choqués en fin de toast, réunissant en communion un maximum de convives. Ils sont choqués en tête, pas du pied.

La boisson d’accompagnement du repas, celle qui étanchera la soif, et nettoiera les piqures de l’alcool, sera par exemple du Kompot (Voir Article a Venir : Arts de la Table) ou simplement de l’eau.


Russie, toast, vodka, tradition, convivialité
Le Toast un raccourci de convivialité

L’avant toast, recommandations


Quand le Toast commence, le glossateur se dresse et les invités lèvent leur verre et font silence. Il n’est pas question de le reposer avant la fin du discours et le boire qui s’en suit. Reposer le verre signifierait ne pas approuver ou ne pas participer à ce qui se dit. Si le discours s’éternise et que la fatigue ou le tremblement s’y met... changez de main !

Et on ne boit jamais sans qu'un toast ait été porté.

Ne buvez pas seul votre vodka, attendez simplement l’initiative d’un plus assoiffé ou plus inspiré. Vous passeriez pour un alcoolique incontinent.

Mais vous pouvez prendre la parole à n’importe quel moment en levant votre verre, toute l’assemblée vous imitera immédiatement en se tournant vers vous, prête à boire aussi votre discours.

Porter un toast n’est pas réservé aux hommes, et les filles peuvent fort bien prendre leur part, il faudra qu’elles se proposent pour la tâche.

Les Russes peuvent lors du toast rivaliser d’élocution en une joute oratoire, déclamer une poésie poignante sur l'amitié, philosopher sur les relations homme-femme, ou vous servir des anecdotes à mourir de rire. Le toast peut être bref, ou durer à n'en plus finir (quand en plus vous n'y comprenez pas grand-chose ça peut même être très très long). Par des relances successives, il peut se transformer en véritable tournoi, avec surenchères et compétition d’esprit.

Lors des événements officiels, les toasts sont graves et sérieux. . Le toast classique a davantage la structure d’un court récit, qui se termine par une chute, souvent drôle ou paradoxale. Mais lors de soirées avec des amis proches, ils sont généralement ironiques et blagueurs. Certains toasts, cependant, peuvent émouvoir à faire couler les larmes.

Le toast reste un exercice très délicat pour l’étranger, car il y faut une connaissance fine de la langue pour atteindre à l’humour, et une bonne compréhension de ce qui peut se dire dans les circonstances présentes, en évitant les contre-sens démoniaques. Il y faut aussi une habitude atavique de cet exercice imposé. Je suis parfois (souvent) tombé à plat avec mes courtes allocutions, soulignées par l’assistance, d’un soulèvement ou pis encore d’un froncement de sourcis.

Même le très soviétique «vzdrognеm !», « frissonnons ! », (c’est ce que l’on fait après avoir vidé un verre de vodka) convainc peu, il y faut de la matière et une quantité minimale de mots pour satisfaire l’attente de l’assemblée.


Russie, toast, vodka, tradition, amitié, convivialité, philosophie de vie
Le Toast pour l'amitié


La Pratique dans l’Art délicat du Toast :

La chronologie est en principe codifiée. Disons qu’il y a un usage en fonction de l’auditoire et des circonstances. Présence ou non de filles à table, un anniversaire, un jour du souvenir d’un défunt…

Pour l’anniversaire ou lors d’un mariage, le premier toast est porté en l’honneur de ceux qui occasionnent la réunion, par une anecdote drôle sur les circonstances de vie, partagées avec eux ou avec lui. Vous y mettrez du cœur en évoquant ces bons moments vécus ensemble, en restant toujours positif.

Le second toast vient de suite après en vertu du dicton qui recommande : pas de longue pause entre le premier et second verre. Ce toast sera pour les parents de l’invité principal.

Le troisième toast sera dédié aux femmes, présentes ou non, par un joli compliment bien tourné, par exemple envers la maitresse de maison.

Le quatrieme toast sera pour un homme, et une femme peut le porter

Le cinquième toast (et oui déjà) sera réservé à glorifier l’amitié qui lie les membres du groupe.

La suite se perd dans un brouillard léger, mais gardez-vous de répéter les mots d’un autre quand viendra votre tour. Par contre vous pouvez rebondir sur les dernières paroles d’un invité précèdent.

Lors des toasts aux funérailles et réunion commémoratives on fait l’éloge du défunt, mais on ne choque pas les verres avant boire.


Russie, toast, vodka, tradition, éloge, amitié, chaleur
Toast, Vodka, Tradition, Eloge, Amitié, un parfum d'Aristocratie


Quelques exemples de Toasts pour débutants pas rebutés :

Voilà c’est à vous. Il faut bien se lancer tout le monde vous attend ... petit support pour votre premier toast, je vous propose une formule simple pour montrer votre bonne volonté :

Hardi :

"Aux amis" - "За друзей" - prononcer za drouzié

Enthousiaste :

En hommage aux femmes présentes à table, ça pourrait être :

« Allez buvons aux femmes » : Давайте выпьем за женщин.

Enjoué, encore pour les femmes :

Je veux lever mon verre à l’amour pour les femmes et à leur longue vie, car deux retraites c’est mieux qu’une seule.

Un peu circonspect :

Buvons pour avoir tout, mais qu’on ne se fasse nous-mêmes pas avoir.

Bucolique :

Buvons a l’amour pour la nature, l’amour dans la nature, et a la nature de l’amour

Un rien trivial, entre hommes :

Je lève mon verre au caractère, car le caractère c’est comme la bite, plus il est ferme, mieux c’est. Mais tout comme la bite, il ne faut pas le montrer à tout le monde.


Russie, toast, vodka, tradition, éloge, amitié, chaleur, partage, passachok
Amitié, Chaleur, Partage... heureusement il y a l'Oubli


Pour devenir un professionnel du toast


Pour un apprentissage accéléré de l'art du toast je vous invite à regarder ce film hilarant : Les Particularités de la chasse nationale (Особенности национальной охоты). C'est un film russe réalisé par Alexandre Rogojkine, sorti en 1995.

https://www.youtube.com/watch?v=T1V_k61HPWo&feature=emb_err_watch_on_yt


Le toast « pour la route »


Le dernier toast de la soirée... enfin celui qu'on croit être le dernier... qu’on ne peut décemment pas refuser, n’est-ce pas ? C’est un toast très courant et vous direz alors "На посошоk" - prononcer na passachok - Un dernier pour la route.

(Voir cet article : « Passachok »)

74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout